Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 Vous aimez mon site? 

 
 
 
    Merci beaucoup.     

Regagnons les 23.100 fans...

Suivre Maître Zen

Pour m'aider à continuer de faire vivre ce site

Archives

Playlist Musique Zen 

D'où viennent mes visiteurs..?

 

free counters

 

 

Abonnez-vous :

Cliquer sur le bouton et inscrire votre e-mail


 

 livredor.gif

Signez mon livre d'or!

Publié par Maître ZEN

 
Comment vaincre sa phobie ?

Peur de l’avion, des chiens, du vide, d’être enfermé… Face à certaines situations jugées dangereuses la peur peut s’avérer salvatrice, mais que faire lorsque celle-ci devient phobique et empêche de vivre? Est-il vraiment impossible de vaincre sa phobie comme on le considère souvent? Tour d’horizon des différentes méthodes pour se débarrasser d'une peur envahissante. 

Lucien Fauvernier

 

« Une phobie se soigne et se guérit »

« Il n’y a pas d’âge pour devenir phobique mais se soigner est tout à fait possible à condition de rechercher les causes, toujours multiples, à l’origine de ce trouble. » affirme Christine Mirabel-Sarron, psychiatre responsable du centre de psychothérapie universitaire de l’hôpital Saint-Anne de Paris et auteure de Comprendre et traiter les phobies (ed. Dunod 2012). Si aujourd’hui le trouble phobique n’est plus perçu par le domaine médical comme un simple « conflit intrapsychique » puisqu’il résulte toujours de causes multiples, diverses méthodes peuvent soigner la phobie en fonction de ses origines. 

Quelle différence y a-t-il entre la simple peur et la phobie ?

Christine Mirabel-Sarron : L’élément essentiel qui définit un trouble phobique est l’évitement. Lorsque l’on éprouve de la peur, on la ressent, et on affronte la situation qui génère cette peur, même à contrecœur. Le phobique lui ne peut pas y aller. Lorsqu’il n’est plus possible d’affronter le réel, on dépasse le domaine de la peur pour rentrer dans celui de la phobie.

Quelles sont les causes des troubles phobiques ?

Christine Mirabel-Sarron : Une dizaine d’origines différentes peuvent expliquer l’acquisition d’un ou plusieurs troubles phobiques. Suivant les types de phobie, il peut y avoir des aspects traumatiques, génétiques, biologiques, psychologiques… Mais on peut aussi « apprendre des phobies » notamment par le discours parental, comme c’est souvent le cas avec la phobie de l’eau. Répéter sans arrêt : « attention à la mer, aux vagues » va construire une représentation de l’eau comme étant dangereuse même sans véritable expérience de cet ordre. Il faut rappeler également qu’il n’y a pas d’âge pour devenir phobique. 

Comment expliquer que les troubles phobiques touchent tant de personnes ?

Christine Mirabel-Sarron : Tout dépend du type de phobie dont on parle. Si entre 400 et 500 phobies sont répertoriées par le domaine médical, la plupart d’entre elles peuvent se catégoriser en trois groupes avec leurs propres prévalences. Les phobies spécifiques ou simples (peur des animaux, des insectes…) touchent probablement plus de la moitié des Français. Mais dans ses formes les plus sévères avec évitement total et anxiété anticipatoire, ce chiffre s’établit à 6%. Concernant la famille des agoraphobies (phobies des grands espaces, de l’extérieur) le taux de prévalence est variable entre 5 et 10% maximum. Viennent ensuite les phobies sociales (anxiété, peur des relations avec un autre être humain.) qui toucheraient entre 2 et 3% de la population. Les troubles phobiques, notamment simples, sont très fréquents car ils constituent une protection de l’espèce et permettent à l’homme de survivre face aux grands dangers qui le menacent.

Peut-on soigner un trouble phobique ?

Christine Mirabel-Sarron : Une phobie se soigne et se guérit. Cependant il faut rappeler que les phobies simples ou spécifiques ne doivent pas entraîner de traitement médicamenteux sauf en cas de dépression « par épuisement ». C’est le cas par exemple, de la personne phobique des araignées qui part s’installer à la campagne et se retrouve confrontée quotidiennement à sa phobie et va peu à peu glisser vers la dépression. En revanche, un trouble agoraphobe ne peut se soigner sans aide médicamenteuse permettant de réguler le système sérotoninergique. Ce traitement guérit en général la moitié des patients. Pour les 50% restant, cela ne suffira pas, il faudra un suivi complémentaire, psy par exemple, qui doit s’adapter aux origines phobiques et ses facteurs : est-ce un discours familial appris, un traumatisme… ? En fonction de cela, il faut choisir la modalité d’aide psychologique la plus proche du problème du patient.

Déconditionner ses phobies grâce à la thérapie comportementale et cognitive (TCC)

« Pour soigner les phobies, la thérapie comportementale et cognitive (TCC) déconditionne la peur » explique Stephany Pelissolo, psychothérapeute et praticienne TCC.

«Les phobies sont le lourd héritage d’un apprentissage, d’un véritable conditionnement. Pour se soigner, il faut alors déconditionner la peur par une exposition progressive à sa phobie. Par exemple, lors d’une phobie du chat, nous demandons à la personne de regarder le mot écrit pour commencer. Puis nous lui montrons des images, ensuite des films et finalement nous le confrontons à la réalité. La clé de la guérison est d’habituer le patient à ce qu’il craint afin d’éteindre sa peur avec le soutien à chaque étape du thérapeute. »

Durée de la thérapie : Pour une phobie simple, environ 3 mois à raison de une séance par semaine de 45 minutes. 

Pour une phobie sociale, entre 3 mois à 2 ans suivant l'intensité de la phobie. Séances de 2h en psychothérapie de groupe afin que le patient apprenne à s'exposer au regard et au jugement d'autrui sans en avoir peur.

Pour une agoraphobie, le psychothérapeute accompagne le patient dans les situations anxiogènes pendant 1h30. Le nombre de séances dépend de l'intensité de l'agoraphobie et du nombre de situations à désensibiliser. Pour une agoraphobie qui concerne uniquement la situation du métro par exemple, 5 à 6 séances de 1h30 avec un travail d'exposition entre chaque séance sont suffisantes.

Tarifs : De 60 à 70 euros en moyenne pour une séance de 45 minutes. Si la séance dure 1h30, de 120 à 140 euros.

Pour plus d’informations et trouver un praticien TTC, rendez-vous sur le site de l’Association Française de Thérapie Comportementale et Cognitive (AFTCC)

 

Digérer ses peurs avec la thérapie EMDR

« L’origine des phobies s’explique souvent par des microtraumatismes » selon Pascale Amara, psychologue clinicienne et superviseur EMDR

« Quand un lien entre traumatisme et peur existe, la méthode EMDR permet de digérer la peur et de dépasser les blocages psychologiques. Des techniques dites de « flash-forward » ont été développées afin d’anticiper les réactions phobiques. Dans le cas d’une personne agoraphobe, nous allons lui demander d’imaginer le pire qu’il puisse lui arriver si elle sortait de chez elle. De nombreuses émotions vont alors la déborder et c’est ici qu’EMDR intervient, en permettant la digestion, le traitement de ces craintes. Pourquoi, par exemple, sortir de chez soi rendrait la personne folle, pourquoi lui arriverait-il forcément tel ou tel accident ? Pour guérir de sa phobie, il faut remonter aux racines de la peur afin de la supprimer. » 

Durée de la thérapie : Variable selon la gravité, l'ancienneté, la complexité de la phobie. Pour les cas "simples" : 5 à 10 séances sur 1 à 3 mois. Dans les cas "complexes" : de 20 à 30 séances sur 6 à 8 mois à des suivis de 1 à 3 ans.

Tarifs : Suivant les thérapeutes de 50 à 150 € la séance.

Pour plus d’informations et trouver un praticien EMDR, rendez-vous sur le site de l’Association EMDR France

Comment vaincre sa phobie ?

L’hypnose pour évacuer ses émotions néfastes

« L’hypnothérapie permet de remonter à l’origine de la phobie et traiter en profondeur la cause du problème » pour Djayabala Varma, docteur en psychologie et hypnothérapeute.

« L’intérêt de l’hypnose dans le traitement des phobies est d’offrir une approche pluridisciplinaire qui intègre quatre techniques. L’autohypnose, enseignée au début de la thérapie, permet au patient de rester calme en général. Les techniques dites de la « régression en âge » et du « pont d’affect en hypno-analyse » aident ensuite à remonter à l’origine de la phobie et à traiter la cause de la peur. Les stimulations alternatives hypnotiques viennent finalement supprimer les émotions désagréables associées à la phobie. Pour plus d’efficacité, des techniques de la psychologie de l’énergie peuvent être utilisées. Elles consistent à tapoter des points d’acupuncture et facilitent l’élimination des émotions néfastes. » 

Durée de la thérapie : Entre une et 10 séances d'une heure, suivant l'importance de la phobie.

Tarifs : Environ 60€ la séance 

Pour plus d’informations et trouver un hypnothérapeute, rendez-vous sur le site de l’Association Française pour l’Étude de l’Hypnose Médicale (AFEHM) ou de l’Association Européenne des Praticiens d’Hypnose (AEPH)

 

La méthode Tipi : technique de « l’autonettoyant émotionnel »

Marcia Benitah, thérapeute et praticienne Tipi l’affirme « Toutes les émotions négatives, y compris celles provoquées par les phobies, se manifestent par des sensations désagréables qu’il faut évacuer. »

« Il y a deux façons de procéder. Une personne qui s’est formée à la méthode Tipi grâce peut agir seule, au moment où l’émotion négative l’atteint. Elle doit fermer les yeux et voir comment cette émotion négative se traduit dans son corps et la laisser faire afin que celle-ci s’évacue naturellement. Une personne phobique non formée, va quant à elle, réaliser Tipi avec un professionnel sur une situation passée. Le professionnel va lui demander une représentation de sa gêne qui va remettre la personne « à chaud » puis, il va la guider dans le processus d’évacuation. Le but est d’anticiper le blocage émotionnel et atteindre une régulation de ses émotions sur le long terme. Car une fois que l’individu est débarrassé des effets négatifs de ses phobies, c’est comme si elles n’avaient jamais existé. »

Formation à la méthode TIPI 

Pour utiliser TIPI en situation : 1h en groupe lors de formations publiques gratuites ou individuellement grâce au film de formation

Pour utiliser TIPI en différé : Individuellement 2 rendez-vous d'une heure avec un praticien TIPI, 70€ la séance. En groupe de 6 personnes maximum 3 fois 3 heures, 190€.

Pour plus d’informations et trouver un praticien TIPI, rendez-vous sur le site de TIPIHumanity

Rejoignez-moi sur Facebook !
https://www.facebook.com/lapagedemaitrezen

en cliquant sur j'aime  ;-)

 

Merci d'avance!

 

Commenter cet article