Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 Vous aimez mon site? 

 
 
 
    Merci beaucoup.     

Regagnons les 23.100 fans...

Suivre Maître Zen

Pour m'aider à continuer de faire vivre ce site

Archives

Playlist Musique Zen 

D'où viennent mes visiteurs..?

 

free counters

 

 

Abonnez-vous :

Cliquer sur le bouton et inscrire votre e-mail


 

 livredor.gif

Signez mon livre d'or!

Publié par Maître ZEN

 

1-Je me mets au (thé) vert
S'il y a 9 fois plus de cancers en Occident qu'en Chine, serait-ce que le mode de vie asiatique recèle un secret ? Outre les questions d'environnement, le secret pourrait bien être le thé vert. Ses molécules sont en effet incroyablement efficaces contre les mécanismes de prolifération des cellules cancéreuses. De plus, il aide l'organisme à se débarrasser de ses toxines. Vous en reprendrez bien encore une tasse ?

2-Je dis ce que j'ai sur le coeur

En gardant nos demandes ou nos soucis pour nous, même si l'on veut ainsi préserver la paix, nous accentuons notre stress, qui finit par toucher aussi notre santé. Extérioriser régulièrement ses émotions, positives et surtout négatives, renforce notre esprit et notre corps.

 

3-Je traque les huiles hydrogénées
A
vez-vous déjà entendu parler des graisses hydrogénées ou semi-hydrogénées ? Ce sont des huiles végétales dont la composition a été modifiée pour se conserver mieux dans les produits de supermarché tels que les quiches, les pâtes à tarte… Moins digestes et plus inflammatoires encore que les autres matières grasses, elles favorisent l'obésité et le cancer. Regardez bien les étiquettes, et reposez sur l'étagère les préparations qui en contiennent.

4-Je trahis ma voiture
T
oute forme d'activité physique réduit les graisses dans notre organisme et donc notre risque de développer cancers et maladies cardio-vasculaires. Il n'est donc pas de petits profits en ce domaine : dès que l'endroit où vous devez vous rendre n'est pas trop éloigné, délaissez votre voiture ou les transports en commun au profit de la marche, du vélo… ou même de la trottinette !

5-Je pense bio
D
'accord, c'est cher et ce n'est pas toujours facile à trouver. Néanmoins, les pesticides utilisés dans l'agriculture extensive jouent un rôle indéniable dans la formation des cancers. Tentez d'avoir le réflexe bio lorsque c'est possible, en particulier lorsqu'il s'agit de ces aliments-là, plus sensibles que d'autres à la contamination : pommes, poires, raisin, fruits rouges, pommes de terre, laitue, concombre, épinards, haricots verts…

6-Je respire (vraiment)
A vos instants perdus, ou mieux lors d'un moment privilégié dans la journée, concentrez-vous uniquement sur votre souffle. Inspiration, expiration. Cette attention à notre force vitale calme le stress, la tension et donc les facteurs d'inflammation.


7-Je bois mon café nature
L'alimentation occidentale d'aujourd'hui contient beaucoup trop de sucres, et en particulier de sucre blanc, raffiné, qui fait exploser notre taux de glucose et avec lui notre risque de développer un cancer. Pour réduire votre consommation, vous pouvez commencer par ne plus en mettre dans votre thé ou dans votre café. Pensez aussi à remplacer le dessert par des fruits, et à utiliser des variantes comme le sirop d'agave (qui a goût de miel) à la place du sucre.

8-J'examine ma cuisine
E
n utilisant de vieilles casseroles, nous risquons régulièrement d'avaler des particules nocives en même temps que notre ratatouille ! Les bons réflexes pour éviter cet accompagnement peu ragoûtant : utilisez des récipients en verre ou en céramique plutôt qu'en plastique lorsque vous réchauffez un plat, et vérifiez que vos poêles en téflon ne sont pas rayées (sinon, poubelle).

9-Je vois le chocolat en noir
Si vous êtes déjà un cacaomane converti, continuez (à des doses raisonnables bien sûr). En revanche, si vous préférez le chocolat au lait, c'est dommage car le lait annule les propriétés bénéfiques du cacao, qui retarde la croissance des cellules cancéreuses… Alors essayez de vous convertir aux joies du carré à 70 % (ou plus), ou d'utiliser plutôt du chocolat noir pour napper vos poires belle-Hélène

10-Je me fais câliner
E
nfants déjà, notre développement se ralentit si nous ne recevons pas assez d'amour et de caresses. Adultes, le contact physique continue à renforcer notre santé. Massages, étreintes, câlins… à vous de trouver quel toucher, et avec qui, vous détendra profondément.

11-Je suis moins carnivore
L
es gros mangeurs de viande rouge courent, c'est prouvé, jusqu'à deux fois plus de risque de cancer que ceux qui en mangent peu, pour diverses raisons (liées à la cuisson, à la conservation, à la contamination des viandes…). Alors, en pensant aux menus de la semaine, ayez le réflexe "poissons" et "légumes" : supprimer la viande de quelques repas ne fera pas de vous un végétarien pour autant.

12-Je craque pour le curcuma
S
i vous aimez la cuisine indienne, vous avez déjà rencontré cette épice jaune, principal ingrédient du curry. Ses propriétés pour prévenir et ralentir les tumeurs sont étonnantes. Alors n'hésitez pas à en faire une de vos épices fétiches quand vous devez aromatiser vos plats… Attention : pour être bien absorbé par l'organisme, il doit être mélangé à du poivre noir, et encore mieux, dilué dans l'huile d'olive.

13-Je sens bon… naturellement
Les anti-transpirants contiennent souvent de l'aluminium : en contact direct et quotidien avec notre peau, il risque de pénétrer dans notre organisme, avec des conséquences inconnues… Pour suivre le principe de précaution, optez plutôt pour un déodorant naturel sans aluminium (en pharmacie).

14-Je reste en carafe
L'eau est souvent la première touchée par la contamination de l'environnement. Même jugée apte à la consommation, elle peut encore contenir des nitrates et des pesticides qui, sur le long terme, nuisent à la santé. Préférez l'eau en bouteille, ou – plus économique et écologique – purifiez l'eau du robinet avec un filtre à carbone ou osmose inversée.

15-Je participe à ma vie
Ce que David Servan-Schreiber appelle le "sentiment d'impuissance" laisse le champ libre à la maladie. Au contraire, les personnes qui se sentent responsables de leur destin et n'admettent pas de ne pas participer à ce qui leur arrive ont des défenses naturelles qui fonctionnent mieux.

16-Je me sers UN verre 
L'alcool, riche en sucres, n'est pas conseillé, surtout hors des repas. Cas particulier, le vin rouge contient des molécules anti-cancérigènes ! Sa consommation, modérée bien sûr, profite donc à la santé. Le bon rythme : un verre de vin quotidien, lors d'un repas.

17-Je me mets au kung-fu ou à la salsa
L
'exercice physique est non seulement bon pour la forme, mais aussi pour l'humeur : double bénéfice anti-cancer ! C'est donc le moment ou jamais de vous (re)mettre au sport, en distingant une activité qui vous plaît vraiment afin d'être régulier dans sa pratique. Bonne nouvelle, le choix est vaste : parmi les sports qui ont démontré leur efficacité contre la maladie, on trouve pêle-mêle la danse, le vélo, le tennis, les arts martiaux, le jogging ou la natation…

18-Je mange mon pain noir
Les farines blanches, comme les sucres raffinés, font monter rapidement le glucose dans le sang, et avec lui une molécule qui stimule la croissance des cellules, surtout cancéreuses. En troquant votre baguette blanche contre un pain au levain ou aux céréales, vous diminuez déjà votre indice glycémique sans devoir changer grand-chose à vos habitudes.

 

19-J'élis l'huile d'olive
Vous pensez que la margarine est plus équilibrée que le beurre, parce qu'on la conseille pour réduire le cholestérol ? Malheureusement, elle contient aussi davantage de molécules oméga-6, qui favorisent le stockage des graisses et l'inflammation. Mais alors que consommer ? De l'huile d'olive, la graisse la plus équilibrée et la mieux tolérée.

20-Je suis monotâche
Tout au long de la journée, nous recevons sans cesse demandes et stimuli – portable qui sonne, mail à lire, info à retenir… - qui nous déconcentrent. Essayez de "déconnecter" régulièrement vos appareils et surtout, de vous concentrer sur l'instant présent, que vous soyez en train de travailler ou de profiter de vos proches… Ne s'occuper que d'une chose à la fois permet de ne pas se laisser envahir par le stress et également de mieux reconnaître nos vraies envies.

Commenter cet article