Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 Vous aimez mon site? 

 
 
 
    Merci beaucoup.     

Regagnons les 23.100 fans...

Suivre Maître Zen

Pour m'aider à continuer de faire vivre ce site

Archives

Playlist Musique Zen 

D'où viennent mes visiteurs..?

 

free counters

 

 

Abonnez-vous :

Cliquer sur le bouton et inscrire votre e-mail


 

 livredor.gif

Signez mon livre d'or!

Publié par Maître ZEN

Avec des règles simples, vous pouvez prendre votre dos en main, à la maison comme au bureau. Se (re)muscler sans forcer, se détendre, c’est savoir préserver sa colonne vertébrale.

 

causes-mal-de-dos-001.jpg

Se (re)muscler

Pour limiter les pressions s’exerçant sur les disques intervertébraux, notre tonicité musculaire s’avère une excellente alliée. Elle renforce la statique et la dynamique de notre colonne vertébrale. Les muscles spinaux (muscles longs et minces s’étendant le long de la partie postérieure de la colonne vertébrale) maintiennent et protègent notre colonne. Les abdominaux limitent la cambrure et les quadriceps, muscles situés à l’avant des cuisses, aident à supporter notre poids.

Pour renforcer sa musculature, mieux vaut ne pas pratiquer d’emblée une musculation intensive, surtout si l'on est sédentaire depuis plusieurs années. Prenez conseil auprès d’un kinésithérapeute. Le vélo, la natation (dos « crawlé », nage indienne) et le stretching sont les sports les plus appropriés pour muscler en douceur. Par ailleurs, quel que soit le sport pratiqué, il ne faut jamais faire l’impasse sur un bon échauffement. Enfin, évitez les activités qui provoquent des à-coups, comme le tennis, l’équitation ou le foot.

 

 

Se détendre

Le stress non évacué déclenche et entretient le mal de dos. Notamment en contractant de façon excessive des muscles qui ne devraient pas l’être. Phénomène qui, par ricochet, déséquilibre la statique de la colonne par une trop forte pression. A terme, les mauvaises contractures liées au stress provoquent des lombalgies.

Alors, n’hésitez pas à vous détendre, comme le préconisent les rhumatologues. Pratiquez des techniques de relaxation, de respiration, et nagez sur le dos le plus souvent possible.

 

 

Perdre des kilos

Le surpoids nuit à la tonicité musculaire et donc au bon maintien de l’axe vertébral. Mais il entraîne aussi une plus forte pression sur les vertèbres et les disques intervertébraux. Conclusion, alléger son poids, c’est alléger son dos. En veillant, évidemment, à conserver une bonne musculature. 

 

 

Rester en bonne forme

Notre dos souffre d’autant plus que notre santé générale n’est pas au top. Pour le préserver, il convient d'adopter une bonne hygiène de vie, de savoir se faire plaisir, sans laisser s’installer les douleurs. Gérer son corps et son mental comme une petite entreprise dynamique participe très fortement à la bonne santé du dos.

 

Magali Quent

Commenter cet article