Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

*

*

Pour m'aider à continuer de faire vivre ce site

Archives

Playlist Musique Zen 

D'où viennent mes visiteurs..?

 

free counters

 

 

Abonnez-vous :

Cliquer sur le bouton et inscrire votre e-mail


 

 livredor.gif

Signez mon livre d'or!

Publié par Maître ZEN

Vous avez dix minutes? Alors, prenez-les pour écouter cette lycéenne. Elle vient de remporter le concours de plaidoierie organisé par le Mémorial de Caen.

Elle a choisi pour thème le bout du bout de la vie, celui que nous redoutons tous, et elle l'a transcendé.

Alma, d'où te vient cette maturité, cette profondeur? Tu sais écrire, tu sais dire, tu sais partager, tu sais vibrer, tu sais penser. Allez, je me lance: tu sais aimer.

 

Bravo et merci. Grâce à ta victoire, tu vas partir pour New York visiter le siège de l'ONU. Bon voyage!

 



Il fait si bon vieillir... par MEMORIALCAEN

 

 

article tiré du blog http://genevievejurgensen.blog50.com

Commenter cet article

ARNOVO 05/03/2012 08:34


Et pour illustrer les propos d'Alma Adilon-Lonardoni, à visionner le clip d'ARNOVO "Quand on sera vieux" : http://youtu.be/dmm-BJELf8Q

Maître ZEN 05/03/2012 09:14



Bonjour, merci pour le lien , je regarderai cela dés que possible!
:-)



davi 16/02/2012 12:23


bonjour, je viens de visionner, je suis d'accord avec elle beaucoup de travail reste encore à faire,le mot HUMANITUDE n'a pas encore franchi les seuils de toutes les EHPAD, mais travaillant
depuis plusieurs années auprés des personnes âgées, je constate une bonne évolution, pas dûe au gouvernement mais à la prise de conscience du personnel, qui se bat au quotidien pour améliorer les
conditions de vie. Malheureusement ils n'ont pas le temps ni les moyens pour le faire pleinement, la rentabilité, le chronométre comme dans dans les autres services de soins, le manque de
personnel font que beaucoup craquent, que les familles ne comprennent pas qu'ils ne peuvent pas être toujours là au moment ou ils les interpellent, un moyen de rendre ces établissements plus
vivant est de mettre des animations qui permettent de faire oublier aux résidents les moments difficiles.Là aussi le nombre d'animateur est souvent insuffisant. je suis heureuse de voir des
jeunes dénoncer et se battre pour une meilleure reconnaissance de nos aînés.Merci à eux