Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

*

*

Pour m'aider à continuer de faire vivre ce site

Archives

Playlist Musique Zen 

D'où viennent mes visiteurs..?

 

free counters

 

 

Abonnez-vous :

Cliquer sur le bouton et inscrire votre e-mail


 

 livredor.gif

Signez mon livre d'or!

Publié par Maître ZEN

Pour prévenir ou soigner la grippe H1N1

Il existe deux grands courants de pensée possibles selon la philosophie de chacun.

I) Suivre la médecine conventionnelle et se faire vacciner.
Rappelons que le taux de mortalité des soins de la grippe espagnole par la médecine conventionnelle de l'époque était de 28,2, pour quelles raisons ce pourcentage serait-il différent en 2010 ? En effet, le taux d'efficacité réelle du vaccin pour protéger de la grippe serait de 0 % selon l'étude suivante ! Certes, cette étude date de 1993 mais à notre connaissance aucune autre recherche ne semble être venue la contredire.
« Un rapport du Dr C. Peter, chef de service et du Dr C. Frémont, directeur général de la CPAM (caisse primaire d'assurance maladie) de Nantes (France) a été présenté lors du congrès Epidémiologie et Santé qui s'est tenu à Nancy (France) du 3 au 6 juillet 1995. Ce rapport avait pour mission d'évaluer l'efficacité de l'action de la prévention de la grippe par la vaccination".
Méthode
« Les sujets vaccinés ont été comparés à des non vaccinés pour leur consommation de soins ambulatoires pendant la période épidémique couvrant les semaines 47 à 50 de l'année 1993. Deux échantillons de 257 individus chacun ont été pris de façon aléatoire sur les bases de 43735 individus de la classe d'âge ».
Résultats
« On observe que la proportion des individus qui n'ont pas présenté d'état grippal a été sensiblement la même dans les deux groupes, 86 % chez les vaccinés et 87 % chez les non vaccinés ou dit plus clairement, 14 % des vaccinés ont eu la grippe contre 13 % des non vaccinés ».
« Les dépenses moyennes des personnes qui ont contracté la grippe a été de 382 F chez les vaccinés et 294 F chez les non vaccinés (dépenses en consultations, visites, pharmacie, biologie) » soit un excès de dépenses de 88 F par chaque personne vaccinée».
« Cette étude avait pour but de formuler l'hypothèse que les vaccinés, parce qu'ils sont vaccinés, consommeraient moins que ceux qui ne le sont pas, durant la période épidémique. Avec une certaine surprise, on constate que c'est l'inverse, ce sont les vaccinés qui consomment 23 % de plus que les non vaccinés durant cette période épidémique » (4)


II) Suivre la médecine naturelle et faire une prévention avec l'homéopathie


Rappelons que le taux de mortalité des soins de la grippe espagnole par l'homéopathie était de 1,05, pour quelles raisons ce pourcentage serait-il différent en 2010 ?
En effet, il est tout à fait possible de se protéger et de se soigner de la grippe par l'homéopathie (mais aussi de toutes les maladies infectieuses) comme cela se fait depuis deux siècles. Cependant, il n'est pas juste de dire « vaccination par l'homéopathie » puisque rien n'est inoculé mais il est préférable de parler de prévention de la grippe et de toutes les maladies contagieuses par l'homéopathie.


A)
Le « protocole » de prévention le plus simple pour la grippe H1N1
1) Alterner tous les mois, dès maintenant, une dose de :
Le 1er samedi : Influenzinum (le nosode du virus de la grippe) en 30 CH ou 200 K
Le 2ème samedi : Gelsemium en 30 CH ou 200 K
Le 3ème samedi : Bryonia en 30 CH ou 200 K
Le 4ème samedi : rien
2) Reprendre Gelsemium ou Bryonia en 30 CH ou 200 K après chaque « bain de foule » (maximum une fois par semaine) tant que perdurera la pandémie.
3) Reprendre Gelsemium et Bryonia en 30 CH ou 200 K en alternance tous les 3 jours lorsqu'il existe un contact permanent et rapproché avec des personnes supposées contagieuses (personnel soignant ou particuliers qui soignent des proches atteints de la grippe).
4) Pour individualiser la prévention, voir le chapitre « la grippe » dans le livre « l'homéopathie au fil de la vie » (5).

B) Les soins homéopathiques de la grippe
Consulter en urgence un homéopathe. Hélas, pour les personnes isolées cela risque d'être difficile, il est donc souhaitable que chacun ait fait un suivi homéopathique au préalable. Ainsi, s'il advenait une urgence, votre homéopathe pourrait vous conseiller par téléphone un traitement individualisé.
A défaut, se référer au chapitre sur la grippe dans votre guide familial d'homéopathie.



Bernarf Biardeau Présentation de Bernard Biardeau
Naturopathe, praticien homéopathe au Canada puis en France, Bernard Biardeau a participé à la création du SPHQ (Syndicat professionnel des homéopathes du Québec).
Auteur du livre : L'homéopathie au fil de la vie - Guide familial pour une automédication raisonnée »


Article tiré de ce document PDF.


(1) Pandémie : épidémie qui touche simultanément de nombreux pays.
(2) extrait du site http://www.infonaturel.ca/Homeopathie/Epiemies_soignees.aspx
(3) ligue médicale homéopathique internationale, http://lmhi-france.nerim.net/index.htm
(4) extrait du journal de la ligue pour la liberté des vaccinations, août 1998,
http://www.infovaccin.fr/
(5) « l'homéopathie au fil de la vie », Ed. Médicis, 430 pages.

Commenter cet article

MalouineRigourd 01/12/2009 14:30


Sans oublier la prévention bien sûr! un peu de tai chi!!!!!!!!
et j'ai cherché le jardin zen près de la maison, je ne l'ai pas trouvé, c'est pour quand?????
mdr
BIZ "beurre salé"