Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

*

*

Pour m'aider à continuer de faire vivre ce site

Archives

Playlist Musique Zen 

D'où viennent mes visiteurs..?

 

free counters

 

 

Abonnez-vous :

Cliquer sur le bouton et inscrire votre e-mail


 

 livredor.gif

Signez mon livre d'or!

Publié par Maître ZEN

Je viens de découvrir un article sur un blog très intéressant ...Le blog de détour santé.

L'article suivant est tiré de ce site...


L’hiver s’en vient et avec lui, son cortège de rhume et de grippe.
 
Le rhume (rhinite, coryza), est une affection bénigne mais relativement fréquente, déclanchée par quelque 200 virus différents (rhinovirus et coronavirus…). Il s’accompagne de congestion et d’écoulement nasal, d’éternuements et de maux de gorge.
 
La grip­pe (influenza), est une infection virale beaucoup plus sérieuse et contagieuse propagée par trois types de virus. Après une incubation de 24 à 48 heures, les premières manifestations physiques se font sentir : grande fatigue, frissons, maux de tête, courbatures, atteintes des voies respiratoires parfois compliquées d'infections bactériennes

Que penser des antibiotiques et des vaccins?

Il est désormais prouvé que les antibiotiques, sont inefficaces contre les virus, donc inutiles contre la grippe. La vaccination elle, est de plus en plus contestés ou inva­lidés par le fait que nombre d'individus vaccinés n’en sont pas moins victimes de la maladie contre laquelle ils étaient censés être protégés, sans compter les possibles complications post vaccinales. Il est don préférable de miser sur les pouvoirs autorégulateurs de l'organisme, d'autant plus qu'il existe des alternatives sûres, comme par exemple, l’aromathérapie ou oligothérapie (Ex. : cuivre-or-argent (deux à trois fois par jour), un antibiotique naturel qui aug­mente la résistance aux infections.

En prévention :

Dès l'automne commencez une cure de 21 jours d'Echinacea purpurea en teinture mère (extrait de plante fraîche dans de l'alcool), à raison de 50 gouttes le matin. En période d’épidémie, lavez-vous souvent les mains.

Si vous êtes déjà affecté

Prenez quelques jours de repos. Prenez soin de ne pas surchauffer la chambre et de bien l’aérer. Si vous êtes congestionné, humidifiez l'air et désinfectez votre nez avec  du sérum physiologique ou de l'eau de mer. Dès les premiers symptômes, de la grippe, prenez 3 doses d'Occilo coccinum aux 6 heures, vous casserez votre grippe. Sinon, la meilleure chose qu’il vous reste à faire est de gar­der le lit, de boire beaucoup (liquides non nutritifs : Tisane de thym, eau citronnée ou argileuse) et de transpirer le plus possible, car par le jeûne, la diète liquide et la transpiration, vous éliminez les toxines. Diffusez des huiles essentielles antiseptiques à l'aide d'un micro diffuseur (eucalyptus radié et globulus, pins et mélaleuque.

  
                                 
Évitez le stress!
C’est l’un des pre­miers facteurs de la maladie. Il diminue la réponse et la capa­cité du système immunitaires en interférant dans la for­mation et l'action bénéfique des globules blancs.

Ayez une alimentation vivante et diversifiée

Afin d’optimiser vos réserves énergétiques et votre résistance, à l'entrée de l'hiver, augmentez votre apport en vitamine C  naturelle (surtout si vous fumez) sous forme de jus de fruits frais (agrumes), ou de fruits (pommes acides, kiwis...) et de légumes crus. Favorisez les produits frais, biologiques, et crus. Évitez ceux qui provoquent des fermentations intestinales (sucres, produits laitiers, céréales contenant du gluten). Ils contribuent largement à bloquer la réponse immunitaire, en modifiant la flore intestinale, ouvrant toute grande la porte aux infections saisonnières. L'abus d'alcool, de médicaments et de tabac, le manque d'ac­tivité physique et de repos ainsi que  la pollution sous toutes ses formes sont également des facteurs qui diminuent les capacités de votre  sys­tème immunitaire.

 « Boostez » votre immunité

Parmi les nutriments les plus souvent recommandés, on trouve :
  • les vitamines A + C + E et B6,
  • le zinc,
  • le  chlorure de magnésium,
  • la coenzyme Q10
  • le L-glutathion.
  • L’échinacée 


Ces nutriments renforcent l'action des cellules immunitaires, dont les macrophages et les fameuses cellules NK (Natural Killer).


Autre choix judicieux :
la chlorophylle, la racine d’eleutherocoque, l’eupatoire pourpre, le gingembre, le ginseng, l’hydraste du Canada,  le Lapacho (Pau d’Arco), la spiruline, le sureau noir. Pour sa part, l’herboristerie chinoise vous offre le shiitake, champignon médicinal qui a fait  l’objet d’études scientifiques et qui s’avère immunostimulant et antivirale. 
Notez également le reishi et le maïtaké, deux autres champignons traditionnellement utilisés pour renforcer l’immunité, apporter énergie, vitalité et longévité. En prévention, la racine de l'astragale, plante issue elle aussi de la tradition d'herboristerie chinoise, peut se prendre en teinture mère pour se refaire une base solide.


Attention à vos intestins

Le Dr Catherine Kousmine disait que 70 % de l'immunité est liée à l'intestin et que cet organe délivré de ses déchets et toxines favorise une défense immuni­taire optimale. L'extrait de radis noir, aide à chasser les toxines intestinales, sources de fermentations nocives et d'affaiblissement immunitaire, par la voie urinaire. Les probiotiques s'avéreront utiles pour repeupler l'organisme de bonnes bacté­ries, nécessaires au maintien ou au réta­blissement de la santé.


Voilà, n’hésitez pas à poser des questions il se fera un plaisir de vous répondre, j'en suis sûr!


Bon hiver !

 

Commenter cet article

Gérard Piquemal 08/11/2007 20:59

Merci Maître !

Maître ZEN 10/11/2007 20:51

avec plaisir!!!

luminotherapie 03/11/2007 09:35

bonjour je passais par hsard sur votre blog  et je le trouve tres bien  continuer     !  je reviendrais