Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 Vous aimez mon site? 

 
 
 
    Merci beaucoup.     

Regagnons les 23.100 fans...

Suivre Maître Zen

Pour m'aider à continuer de faire vivre ce site

Archives

Playlist Musique Zen 

D'où viennent mes visiteurs..?

 

free counters

 

 

Abonnez-vous :

Cliquer sur le bouton et inscrire votre e-mail


 

 livredor.gif

Signez mon livre d'or!

Publié par Maître ZEN

 

Vous êtes fatiguée, stressée, facilement irritable... ? La réflexologie est une méthode naturelle d’auto-guérison, pour venir à bouts des maux du quotidien en stimulant certaines « zones réflexes » de notre corps. Découvrez ses gestes de base.

Réflexologie : initiez-vous aux gestes de base !

La réflexologie : c'est quoi ?

 

Certaines parties de notre corps (pieds, mains, visage, crâne, oreilles) sont le miroir exact de notre organisme. Les zones situées sur ces « interfaces » reflètent nos organes et toutes les fonctions de notre corps. La réflexologie consiste à les stimuler manuellement pour solliciter la réponse nerveuse d’une glande ou d’un organe situé à distance afin de rééquilibrer l’organisme.

Cette technique naturelle permet de se libérer de nombreuses tensions et blocages physiques ou psychiques, et de soulager des maux du quotidien : stress, fatigue, mal de dos, troubles du sommeil, prise de poids, manque de libido, lourdeurs digestives, troubles hormonaux…

Dans Le guide des réflexologies, d’Elske Miles (éd. Albin Michel), l’auteur développe les trois formes majeures de la réflexologie – plantaire, palmaire et faciale – pour retrouver bien-être et vitalité. Découvrez, pas à pas, les gestes de base de cette méthode. 

La reptation (ou technique « de la chenille »)

 

Il s’agit de la technique de base, à la fois principale et fondamentale, de stimulation des zones réflexes plantaires. Elle est commune à toutes les traditions de « massage » du pied et permet de varier l’intensité de la stimulation facilement, tout en permettant d’« écouter » avec finesse la « réponse » tissulaire.

Description du geste

C’est une reptation effectuée dans les tissus plantaires ou palmaires avec le pouce ou un autre doigt. On peut comparer le mouvement du doigt qui fait cette reptation à celui d’une chenille qui avance. Pour effectuer le geste, il faut impérativement plier et déplier l’articulation du pouce sans marquer d’arrêt. Le geste doit rester fluide et le rythme régulier. Attention : aucune articulation ne doit subir de stress excessif. L’articulation du pouce ne dépassera que très rarement l’angle de 45°. 

Reptation

 

Cette technique comporte toujours une phase active pendant laquelle le pouce rentre dans les tissus pour les comprimer, suivie d’une phase passive pendant laquelle le pouce se détend et laisse revenir les tissus. C’est pendant la phase passive que vous pouvez ressentir comment ces tissus réagissent à votre stimulation active. Pour assurer la fluidité du geste, ayez à l’esprit une balle en caoutchouc qui rebondit ou une personne qui fait du trampoline. À aucun moment, ni la balle, ni la personne sur le trampoline ne restent figés. Votre doigt ne restera pas non plus en appui profond avant de se détendre. Votre geste doit rester souple et dynamique. 

 

La pression-rotation stimulante

 

Il s’agit du geste idéal pour stimuler une petite zone réflexe (par exemple les zones réflexes des glandes endocrines sur les pieds et les mains). C’est également la technique utilisée pour stimuler des « points réflexes » sur le visage ainsi que les points d’acupuncture.

Description du geste

Le pouce ou un autre doigt exerce une pression graduelle sur un point précis tout en effectuant des mouvements concentriques. La pointe du doigt établit le contact avec la peau à un angle de 90°, ce qui fait de ce geste un outil d’extrême précision (pour stimuler les points d’acupuncture, vous ferez la pression-rotation avec la pulpe du pouce plutôt qu’avec la pointe du doigt fléchi). 

 

Pression-rotation

Faites attention à ne pas déplacer le doigt sur la peau en exerçant cette pression-rotation. Le but n’est pas de tracer des cercles sur la peau, mais de stimuler une zone précise par une cadence particulière. Quand la zone est trop petite pour être stimulée efficacement par la technique de la reptation, c’est celle de la pression-rotation qui sera indiquée. Pour conférer à votre toucher sa dynamique énergétique, vous devez y apporter un rythme : c’est le mouvement circulaire qui permet de créer cette dynamique. 

La pression « ouverte » maintenue, calmante

 

Cette technique est utilisée sur des points réflexes très sensibles où l’on perçoit une hyperactivité énergétique et souvent une congestion. Le but de ce toucher précis est de réorienter cet excès d’énergie en le dissipant. Votre toucher ne doit en aucun cas être nerveux et stimulant. Maintenez votre pression ferme et apaisante sans faire de rotations jusqu’à ce que la tension que vous ressentez sous votre doigt se dissipe. 

Contre le stress, un cours de Pilates en vidéo : 

Le glissé profond

 

Il s’agit d’un geste large et progressif, répété à plusieurs reprises, qui permet de dissoudre des tensions musculaires au niveau des pieds et des mains. On l’utilise traditionnellement dans le massage palmaire et le massage plantaire asiatique. Pour cette raison, le glissé profond est bien souvent indiqué aussi au niveau des jambes et des avant-bras pour dissoudre n’importe quelle forme de stase.

 

Description du geste

 

Glissé profond 1

Bien souvent, le pouce est utilisé pour faire ce geste, mais on peut aussi utiliser les autres doigts. Il s’agit d’un geste simple en apparence, mais il faut être prudent et bien mesurer son intensité pour ne pas brusquer la sensibilité du receveur. Ce geste peut effectivement être douloureux quand il est utilisé (comme il convient) sur des zones visiblement congestionnées. Faites un glissé le long d’un muscle en intensifiant très progressivement la profondeur avec laquelle vous rentrez dans les zones congestionnées. Votre geste doit toujours commencer par être plus large que la zone où vous voyez la congestion, pour ensuite cibler progressivement les endroits où les stases sont toujours perceptibles. 

 

Glissé profond 2

 

Ce geste ne peut avoir d’effet bénéfique qu’à condition d’être répété une trentaine de fois. Le nombre de passages vous indique la nécessité d’un travail progressif. Les premiers passages ont pour but de réchauffer les tissus et de les décontracter pour permettre de révéler les véritables zones de congestion. Si vous brusquez le receveur par une technique douloureuse dès le départ, vous n’obtiendrez pas l’effet escompté, mais un effet contraire et contre-productif. 

La friction

 

Il s’agit d’allers-retours répétés sur une même zone afin de réchauffer les tissus et donc d’y apporter une énergie calorique immédiate. Ce geste est souvent utilisé pour réchauffer les pieds ou des zones réflexes dévitalisées et froides. Il a pour but de détendre par la chaleur. De ce fait, il est rarement indiqué chez des personnes qui ont des pieds chauds.

 

Description du geste

Le geste est à l’image de ce que vous faites pour vous réchauffer les mains en hiver en les frottant vigoureusement l’une contre l’autre. Pour effectuer cette technique simple, il faut maintenir une friction superficielle et rapide sur la partie de la peau qui « porte » les zones réflexes. Il est assez rare de l’utiliser sur une zone réflexe ciblée, car la nature du geste en limite la précision. Bien souvent cette technique est indiquée pour commencer par assouplir et réchauffer les nombreuses zones réflexes portées par les orteils. 

Les étirements des tissus du visage

 

Il s’agit d’une technique spécifiquement adaptée à la stimulation des zones réflexes sur le visage.

Description du geste

Pour la pratiquer, il faut étirer les tissus du visage entre deux doigts simultanément dans deux directions opposées. Veillez à bien doser la profondeur de votre appui qui doit toujours se faire progressivement. 

 

Etirements du visage

Le toucher enveloppant

 

Cette technique est utilisée pour apaiser la sensibilité apparue lors de la stimulation intensive d’une zone réflexe donnée. De ce fait, elle n’apporte pas de stimulation, mais a pour but de calmer la personne. 

 

Description du geste

Il s’agit simplement d’envelopper le pied ou la main par un geste généreux et détendu. C’est le seul geste où il n’y a pas de répétition ou de cadence rythmée, mais du calme. Quand la zone réflexe a reçu trop d’information énergétique, elle ne peut plus rien recevoir. Il serait contre-productif de lui en donner davantage. La seule information nécessaire est celle qui lui dit que l’on va la laisser tranquille. Le sens profond de ce geste se trouve dans cette promesse. Il est évident que vous ne pouvez pas retravailler sur cette zone réflexe dans le même soin. Il faut tenir ses promesses. 

Pictogrammes représentant les différents gestes

 

Découvrez sans plus tarder quelques auto-soins qui vous feront du bien. Les pictogrammes ci-dessous vous aideront à vous référer facilement aux gestes de base.

 

Pictogrammes

Rejoignez-moi sur Facebook !
https://www.facebook.com/lapagedemaitrezen

en cliquant sur j'aime  ;-)

 

Merci d'avance!

 

Commenter cet article