Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 Vous aimez mon site? 

 
 
 
    Merci beaucoup.     

Regagnons les 23.100 fans...

Suivre Maître Zen

Pour m'aider à continuer de faire vivre ce site

Archives

Playlist Musique Zen 

D'où viennent mes visiteurs..?

 

free counters

 

 

Abonnez-vous :

Cliquer sur le bouton et inscrire votre e-mail


 

 livredor.gif

Signez mon livre d'or!

Publié par Maître ZEN

 

Si je t’aime vraiment...

Qui n’a jamais dit « je t’aime » à quelqu’un ? Pas grand monde sans doute, et pourtant qui aime vraiment en prononçant ces mots ?

« Je t’aime » est parfois une manière personnelle de se rassurer, une petite phrase lancée en harpon dans l’attente de l’affirmation réciproque ou d’un « moi aussi ». Il n’y a donc souvent rien de gratuit dans cette déclaration qui s’apparente plus à une prise d’otage qu’à une expression de sentiments profonds.

 

Si je t’aime vraiment...

Pour ma part :

  • Si je t’aime vraiment, mes sentiments pour toi n’ont rien de conditionnel et bien évidemment s’il m’arrive de te l’affirmer par pur plaisir, je n’attends rien en retour, même pas ton amour, car l’amour n’oblige pas à la réciprocité.

  • Si je t’aime vraiment, je n’attends pas que tu me rendes heureux, car je sais que mon bonheur n’appartient qu’à moi. Je n’attends rien de toi afin de mieux me laisser surprendre, afin de ne pas t’en vouloir un jour de ne pas m’avoir offert ce que tu ne m’as jamais promis.

  • Si je t’aime vraiment, je ne cherche pas à t’influencer ou à te changer. Je savoure ta liberté, conscient du privilège de pouvoir enrichir ma vie du reflet de l’être différent que tu es. Tes différences deviennent mes remises en question, mes défis personnels.

  • Si je t’aime vraiment, je ne chercherai jamais à te rendre dépendant(e) de moi afin que tu te sentes pleinement libre de tes gestes et de tes choix. Car si nos chemins se croisent, je dois être sûr qu’en aucun cas ce ne soit par intérêt ou obligation.

  • Si je t’aime vraiment, ma seule préoccupation à ton égard est de te savoir heureux/heureuse et épanoui(e). Là où ton coeur te mènera, je me plairai à te regarder, à savourer tes joies, même si ton bonheur te distance un jour de mon chemin.

Ainsi je t’aime et je t’aimerai…

 

Article par André Baechler

Si je t’aime vraiment...

Rejoignez-moi sur Facebook !
https://www.facebook.com/lapagedemaitrezen

en cliquant sur j'aime  ;-)

 

Merci d'avance!

 

Commenter cet article